En écrivant cette trilogie consacrée à la métamorphose du bassin stéphanois, Daniel Mandon traite ainsi de la vie sociale, culturelle et politique, à partir d’une analyse historique et sociologique qui va bien au-delà de son impact local. En trois ouvrages, l’auteur pose trois questions qui lui semblent déterminantes, pour une meilleure connaissance des changements sociaux intervenus dans l’histoire récente d’un bassin de vie qui fut un véritable laboratoire social, politique et culturel de la France.

La question identitaire
territoriale

en relation avec les divers découpages administratifs, la décentralisation et les réformes en cours, avec une préface de Jacques Barrot (2008, 256 p.).

 

La question sociale

et les diverses réponses politiques qu’elle a pu appeler dans l’histoire, jusqu’à la "re-politisation" du social dans le contexte de crise économique, avec une préface de Philippe Seguin (2009, 320 p.).

 

La question laïque

à partir des chocs culturels qui balisent l’histoire de la laïcité, face au risque de repli culturel ou de communautarisme, avec une préface de Michel Durafour (2010, 320 p.).